Peut être que c’était la pleine lune

Bizarre un peu quand même la soirée d’hier (messages aux hommes venus à la CumParty V du 22.6.24) vous ne trouvez pas ?

La soirée d’hier serait réussie aux critères d’autres organisations et je connais plusieurs organisateurs qui se seraient auto congratulés en disant « bravo, soirée géniale », mais nos critères sont un peu plus exigeants en terme de qualité.

On ne recherche pas la perfection, mais on veut un casting de personnes qui donnent à chaque fois le meilleur d’elles mêmes.

Je veux des femmes, couples et hommes qui viennent à nos événements le coeur tremblant et qu’ils/elles ne soient surtout pas blasés.

Ce n’est pas anodin d’offrir son corps et son intimité. Il ne faut pas que cela devienne une habitude. Il faut qu’à chaque fois, cela soit exceptionnel.

Elle est là mon exigence envers moi… mais également envers vous. Mon équipe pourra vous le confirmer. Que ce soit pour le traiteur ou pour la Facto, je leur dit toujours « mettez leur des étoiles dans les yeux, offrez leur la meilleur soirée/prestation possible »

Cette timidité mêlée à de la fainéantise et encore et toujours à un certain embourgeoisement de la part d’hommes seuls font que je dois fournir un effort gigantesque et consacrer beaucoup trop d’énergie pour créer une alchimie avec les femmes/couples et compenser un manque flagrant d’envie d’aller vers l’autre.

C’est épuisant je vous l’avoue. ça me rend de moins en moins patient et de plus en plus irascible d’être sur tous les fronts à la fois.

Hier, la soirée a fini par être réussie mais au prix de combien d’efforts ? De ma part ou de mon équipe.

Je pense que la plupart des hommes présents hier ne remettront plus les pieds avant un bon moment à la Factory dans nos multicouples.

Ces soirées là, comme toutes les autres se méritent. Il ne suffit pas de se pointer pour être sûr et certain d’être accepté.

Comme vous avez pu le constater, je n’hésite plus à renvoyer chez eux le ou les hommes qui manquent de respect en venant habillés en basket ou comme Thomas en Survêtement..

Franchement, on est où là ?

Rajoutez à cela, des hommes qui une fois sur place se transforment en zombie et n’osent même pas discuter entre eux, se mettant une pression telle qu’ils en perdent la voix.

Ne VENEZ PAS QUE POUR BAISER bordel !!! Venez rire, manger, boire et surtout donner envie aux femmes et couples d’aller s’amuser.. Sinon NE VENEZ PAS.

J’ai pris le soin de discuter avec tous les hommes présents hier en leur tenant ce même discours.

Je pense humblement vous proposer ce qui se fait de mieux en terme d’organisation.

Vous avez un lieu superbe, dans un quartier plutôt correct, une équipe aux petits soins, un casting de femmes et de couples réduit mais terriblement efficaces. Nous sommes généralement moins chers que l’offre actuelle à Paris.

MERITEZ-LE !!

MERITEZ LE en jouant le jeu ou ne venez pas.

MERITEZ LE en allant vers les autres. Le bar est gratuit, rien ne vous empêche de prendre un verre et d’aller l’offrir à une femme qui vous plaît. Je pourrai multiplier les exemples à l’infini.

Elles savent pourquoi elles viennent. ARRETEZ d’avoir PEUR d’elles.
Nous ne sommes pas un club. Il y a travail énorme, invisible, que vous ne voyez pas pour créer, caster, organiser, maintenir un événement libertin. Si une majorité d’hommes ne jouent pas le jeu de la sociabilité, tout ce travail ne sert absolument à rien.

Je cumule deux boulots, je bosse dans les 15/18h par jour. Si vous ne m’aidez pas en faisant votre part, tout cela ne servira à rien.

Le psy m’a conseillé de vous dire tout ce que j’ai sur le coeur et je le fais et je dois avouer que cela fait un bien fou. Au moins je ne rumine plus

13 commentaires

    • Bonjour, je ne suis jamais venu à la Facto, ça fait partie de mes projets de provincial les plus fous, et je suis attentivement les activités et l’actualité du lieu.
      Aussi, quand je lis une telle question, je comprends le billet d’humeur ci-dessus, et je me dis que pour le pauvre Z, ce n’est jamais gagné d’avance…

  1. cc oui tout a fait d accord oh les garçons faut pas être timide je suis gourmande et j assume bises

  2. Je n’étais pas présent à cette événement mais je comprends à 100% de quoi parle Z.

    Il est vrai que en tant que homme seul il est parfois un peu difficile d’être à la fois détendu, séducteur, blagueur et dur comme de la pierre. Cela demande de la légèreté et de la confiance. On en viens à oublier que l’on est tous des partenaires éphémère qui sommes la pour un moment de plaisir et de frisson. Hommes marié, en couple ou célibataire tout le monde s’en fou.
    Lorsque on se retrouve derrière le rideau c’est le moment de ce lâcher et montrer le désir et l’excitation que l’on a pour ses femmes qui s’abandonne à nous.

  3. Je n’étais pas à cette soirée mais, je comprends tellement ce que tu peux ressentir. Malheureusement, il n’est pas rare d’avoir un casting masculin ne se souciant que trop peu de l’aspect social.
    Z c’est toujours un plaisir de lire ta prose tes états d’âmes et j’espère à bientôt pour une nouvelle soiree incroyable comme tu sais si bien le faire.

  4. Perso j’ai des spécificités neuropsy qui m’handicapent un peu niveau discussion et donc séduction, et la dernière multi où j’étais venu s’était pourtant clairement bien passée de mon côté niveau social avec plusieurs nanas et couples, du coup un peu étrange si les gars jouaient pas le jeu effectivement ; y’a pourtant une ambiance qui motive bien une fois qu’on est rentré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *